Le lancement du nouveau GM

General Motors a signé vendredi un accord prévoyant le lancement d'un nouveau GM sorti de la faillite

General Motors a signé vendredi un accord prévoyant le lancement d'un nouveau GM sorti de la failliteGeneral Motors a signé vendredi un accord prévoyant le lancement d'un nouveau GM sorti de la faillite

Les meilleurs actifs du constructeur vont être vendus (notamment les marques Chevrolet, Cadillac, Buick et GMC) à une nouvelle structure qui sera majoritairement détenue par l'Etat américain.

L'administration Obama et le constructeur ont signé les documents vendredi qui mettent un terme à 40 jours de dépôt de bilan de GM.

Le tribunal des faillites de New York avait approuvé dimanche le principal point du plan de sortie de faillite. Les adversaires de ce plan disposaient d'un délai de quatre jours, soit jusqu'à jeudi, pour déposer un recours. Ils n'ont pas fait appel.

La nouvelle structure sera donc délestée de la grande majorité de la dette. Elle sera détenue à 61 % par l'Etat fédéral. Les autres actionnaires seront le gouvernement canadien, United Auto Workers, fonds de pension (d'un syndicat de salariés de l'automobile) et des actionnaires de l'ex-GM.