Le groupe allemand Bayer rachète l'Américain Monsanto au prix fort

Le siège du groupe pharmaceutique allemand Bayer, à Leverkusen, le 8 setpembre 2016.
Le siège du groupe pharmaceutique allemand Bayer, à Leverkusen, le 8 setpembre 2016. (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Le chimiste Bayer a racheté Monsanto pour 66 milliards de dollars (59 milliards d'euros), soit l'acquisition la plus chère jamais payée par un groupe allemand.

Le chimiste Bayer a réussi, mercredi 14 septembre, à acheter le fabricant américain de pesticides Monsanto, au terme de plusieurs renchérissements. "Bayer et Monsanto ont signé mercredi un accord de fusion ferme", au prix de 128 dollars par action (114 euros) en numéraire, a annoncé le groupe allemand dans un communiqué.

Beyer a donc déboursé 66 milliards de dollars (environ 59 milliards d'euros) pour racheter Monsanto, soit l'acquisition la plus chère jamais réalisée par un groupe allemand.

Un géant mondial pesant 23 milliards d'euros de chiffre d'affaires

"La transaction met ensemble deux activités différentes, mais fortement complémentaires", concernant les semences, engrais et pesticides, met en avant le groupe allemand dans un communiqué. Monsanto commercialise en effet des semences OGM et des pesticides comme le Roundup, un herbicide au glyphosate dont les effets sur la santé humaine sont controversés.

Bayer, groupe pharmaceutique célèbre pour l'invention de l'aspirine, et Monsanto représenteront un géant mondial pesant 23 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel. Les deux firmes regrouperont près de 140 000 employés.

Vous êtes à nouveau en ligne