Le déficit du budget de l'Etat s'élevait à 122,1 milliards d'euros fin août, contre 127,4 milliards un an plus tôt

Le ministre du Budget, François Baroin, le 29/09/10
Le ministre du Budget, François Baroin, le 29/09/10 (AFP Lionel Bonaventure)

Cette progression "est globalement conforme à la prévision de la loi de finances, en tenant compte de certaines évolutions spécifiques à l'année 2010", a commenté le ministère du Budget dans son communiqué.Au 31 août 2010, les dépenses ont atteint 270,1 milliards d'euros, contre 237,9 milliards d'euros au 31 août 2009.

Cette progression "est globalement conforme à la prévision de la loi de finances, en tenant compte de certaines évolutions spécifiques à l'année 2010", a commenté le ministère du Budget dans son communiqué.

Au 31 août 2010, les dépenses ont atteint 270,1 milliards d'euros, contre 237,9 milliards d'euros au 31 août 2009.

Les crédits consommés à fin août 2010 au titre des mesures de relance prises face à la crise de 2009, ont un nouvelle fois reculé de 6,7 milliards d'euros par rapport à août 2009.

Mais cette baisse a été largement contrebalancée par la progression des dépenses liées notamment à la réforme de la taxe professionelle, l'Etat devant verser une compensation-relais au profit des collectivités territoriales. Celle-ci a atteint 21,2 milliards d'euros à fin août 2010.

Au 31 août 2010, les recettes du budget général s'établissaient à 169,5 milliards d'euros contre 141,5 milliards d'euros à fin août 2009. Quant aux recettes fiscales nettes, elles s'élevaient fin août à 155,6 milliards d'euros, en hausse de 25,5 milliards d'euros par rapport à la même date l'année dernière.

Toujours selon le ministère du Budget, "cette hausse est imputable, d'une part, au contrecoup positif en 2010 des mesures de relance prises en 2009, pour la plupart non reconduites cette année et, d'autre part, à la reprise de l'activité économique".

Vous êtes à nouveau en ligne