Le coût moyen de la scolarité d'un étudiant français, pour l'Etat, est de 55 000 euros

En France, l\'Etat prend en charge 63% de la dépense d\'éducation.
En France, l'Etat prend en charge 63% de la dépense d'éducation. ( MAXPPP)

Cette dépense est légèrement supérieure à celle des autres pays européens, rapporte une étude publiée en février 2015.

La scolarité d'un étudiant français coûte à l'Etat plus cher qu'ailleurs. Une étude de l'OCDE, publiée en février 2015, repérée par Le Figaro, révèle que le coût moyen d’une scolarité d'un étudiant, dans les pays de l’OCDE pour un élève en 2011, est de 52 000 euros. En France, ce chiffre s'élève à 55 000 euros.

Des études supérieures plus longues en France

La France se situe donc légèrement au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE, loin devant la Belgique (41 000 euros) et le Royaume-Uni (35 000 euros). Mais en France, la durée moyenne des études supérieures est légèrement plus élevée que dans la moyenne de l’OCDE, note l'étude. Elle est en effet de quatre ans.

Par ailleurs, les modes de financement d'éducation varient selon les pays. En France, l’Etat participe à hauteur de 63% de la dépense d’éducation et les administrations territoriales en financent près de 26%. Or, pour la plupart des pays de l'OCDE, l'Etat central n’en finance que 35%. La plus grande partie de la dépense est prise en charge par les administrations territoriales.