Le 49e salon aéronautique du Bourget, qui ferme ses portes ce dimanche, a multiplié les records cette semaine

Sur le tarmac de l\'aéroport du Bourget, juste avant l\'inauguration du fameux Salon...
Sur le tarmac de l'aéroport du Bourget, juste avant l'inauguration du fameux Salon... (AFP - ERIC PIERMONT)

Il a enregistré une fréquentation totale estimée à près de 350.000 visiteurs, tandis qu'Airbus EADS a engrangé plus de 900 commandes d'avions, terrassant son grand rival Boeing.

Il a enregistré une fréquentation totale estimée à près de 350.000 visiteurs, tandis qu'Airbus EADS a engrangé plus de 900 commandes d'avions, terrassant son grand rival Boeing.

Depuis son ouverture lundi, le salon a accueilli 145.000 visiteurs professionnels et plus de 2.100 exposants, ont précisé ses organisateurs dans un communiqué, dépasant les chiffres de sa dernière édition, en 2009.

Les visiteurs ont pu admirer 150 avions, dont 40 ont effectué des démonstrations en vol, notamment un prototype du X3, hélicoptère qui file comme un avion, et l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation, qui ne s'est toujours pas vendu à l'étranger.

L'avion de transport militaire A400M a toutefois été privé de programme aérien à la suite d'un programme technique, tandis qu'un exemplaire très gros porteur A380 a été cloué au sol pendant deux jours après avoir heurté lundi un bâtiment lors d'une manoeuvre dans l'enceinte de l'aéroport.

Avant l'ouverture du salon, Airbus a ainsi annoncé que deux versions de son futur long-courrier A350 seraient retardées de près deux ans. L'avionneur souhaite notamment améliorer la version la plus grande, l'A350-1000, en le dotant d'un moteur Rolls-Royce plus performant.

Airbus fait 4 fois mieux que Boeing
Malgré ces déconvenues, Airbus a dominé Boeing sur le plan commercial cette semaine, avec un total de 910 commandes et engagements de commandes représentant 88 milliards de dollars, contre 141 unités pesant 22 milliards pour son rival américain.

L'avionneur européen a décroché en particulier une commande ferme record de la compagnie malaisienne AirAsia pour 200 exemplaires d'A320neo, la version améliorée de son monocouloir A320, ainsi que de la confirmation d'un protocole d'accord signé en janvier par l'indienne IndiGo pour 180 avions.

Boeing est venu en force avec son nouveau quadriréacteur 747-8 et le long-courrier 787 Dreamliner, qui doit enfin être livré en août ou septembre à son client de lancement All Nippon Airlines (ANA). Ces appareils ont été présentés aux professionnels sur le tarmac du Bourget mais sont repartis avant l'arrivée du grand public.

Ces deux compagnies, devenues les deux premiers clients d'Airbus devant les loueurs d'avions américain et soulignent le rôle moteur joué par l'Asie dans la croissance à venir du trafic aérien mondial.

Vous êtes à nouveau en ligne