La Société générale va réduire de 20% le nombre de ses agences d'ici 2020

(Le directeur général du groupe Société générale, Frédéric Oudéa © REUTERS / Philippe Wojazer)

Le projet de la Société générale de transformer ses réseaux va se traduire par la fermeture de 20% de ses agences et la suppression d'environ 2000 postes. Le groupe souhaite "éviter les licenciements".

Selon la Société générale, le nombre de ses clients qui se rendent au moins une fois par mois dans une agence a chuté de  57% en 2007 à 42% en 2012. Et les contacts conseiller-client se font désormais de plus en plus par courrier électronique. 

"Nous avons décidé d'aller plus vite et plus loin dans la transformation de notre modèle de notre banque de détail en France en nous appuyant sur la complémentarité de nos trois enseignes, et avec l'ambition de renforcer notre promesse de banque relationnelle de référence" explique le directeur général du groupe, Frédéric Oudéa, dans le communiqué. Un peu plus tard, il a précisé que le groupe entendait "éviter les licenciements" et "jouer sur les départs naturels". Les fermetures d'agences devraient se traduire par la suppression de 2000 postes sur cinq ans.

Un bénéfice net en hausse de 37,7%

Ce plan est annoncé alors que la Société générale a enregistré un bénéfice net de 1,1 milliards d'euros au troisième trimestre et  un chiffre en hausse de 27,7%. La CFDT avait alerté sur ces suppressions de postes dès le 20 octobre. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne