La SNCF à la recherche de 150 wagons perdus

(Maxppp)

La SNCF a lancé une opération interne pour tenter de retrouver 150 wagons de fret perdus sur le territoire français. Elle propose à ses cheminots une récompense de 80 euros environ, pour qui retrouvera un wagon. Pour la CFDT, qui révèle l'affaire, cela illustre la déstructuration de l'entreprise.

"On pourrait croire à une farce de 1er avril " indique la CDFT Transports environnement sur son site Internet. La SNCF Fret a lancé une campagne interne, du 18 mars au 12 avril, pour tenter de retrouver 150 wagons perdus, indique le syndicat.

Alors comment fait-on pour perdre des wagons ? "Quand on brasse autant de wagons, parfois l'agent qui a fait la saisie ne l'a pas mis sur la bonne voie, parfois parce qu'il fait nuit, ou que les conditions météo sont compliquées... Il arrive qu'il y ait des petits écarts entre la localisation du wagon telle qu'elle est marquée dans le système d'information centrale de Fret SNCF et son positionnement réel dans la gare ", explique Nicolas Czernecki, responsable division wagon fret à la SNCF.

Avec une affichette type western à l'appui (voir ci-dessous), l'entreprise propose donc à ses cheminots de fret et de maintenance de partir à la recherche de ces wagons. Elle leur a fourni pour cela la liste des numéros et les derniers lieux et dates où ils ont été aperçus. "*Le prix d'un wagon c'est environ une vingtaine d'euros par jour, plus vite on les retrouvera, plus vite on fera du trafic avec * ", ajoute le responsable de la SNCF. 

Les cheminots "souhaitent occuper leur journée à transporter des wagons chargés plutôt que d'aller à la pêche aux wagons perdus" (CFDT)

Une somme de 80 euros environ est promise au cheminot qui parviendra à retrouver un des wagons. "Mais attention, si deux cheminots trouvent le même wagon, la somme sera attribuée au plus rapide... Il aura fallu dégainer le premier ! " écrit la CDFT Transports environnement sur son site.

Le syndicat s'inquiète de cette opération : "Outre le fait que ce challenge n'est que la résultante d'une destructuration de l'entreprise menée depuis 2009, c'est aussi l'expression d'un véritable déni envers les cheminots de FRET qui souhaitent occuper leur journée à transporter des wagons chargés plutôt que d'aller à la pêche aux wagons perdus ".

L'affiche de la SNCF Fret diffusée par la CFDT : 

Vous êtes à nouveau en ligne