La hausse des tarifs de l'électricité dans le collimateur des associations de consommateurs

France 2

CLCV et l'UFC-Que Choisir ont écrit à Emmanuel Macron pour le convaincre de renoncer à l'augmentation de 5,9% prévue au mois d'août prochain.

Dans une lettre ouverte, deux associations de consommateurs, la CLCV et l'UFC-Que Choisir demandent au président d'empêcher la hausse de 5,9% des tarifs réglementés de l'électricité. Ces tarifs concernent environ 25 millions de foyers. Gelés par le gouvernement cet hiver en pleine crise des "gilets jaunes", ils doivent être revalorisés en juin. Une augmentation décidée par le gendarme du secteur, la Commission de régulation de l'énergie. 

La Conseil d'État pourrait être saisi

Les deux associations contestent cette proposition, elles affirment que la hausse envisagée est supérieure à la couverture des coûts de fourniture de l'électricité d'EDF et lui permettrait en réalité d'augmenter indûment ses prix. Un avis partagé par l'autorité de la concurrence qui recommande au gouvernement de demander une nouvelle délibération à la Commission de régulation de l'énergie. Si le gouvernement choisit de valider cette hausse des tarifs, les deux associations ont déjà annoncé qu'elles saisiraient le Conseil d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne