La hausse des prix des logements anciens s'est accélérée en Ile-de-France au troisième trimestre

Les prix de l\'immobilier flambent à Paris
Les prix de l'immobilier flambent à Paris (AFP / Eric Permont)

A Paris intra muros, le prix moyen du mètre carré a dépassé la barre symbolique des 7000 euros, selon les derniers chiffres des notaires.Dans Paris, la hausse des prix pour l'ensemble de l'année 2010 devrait être proche de 15%, selon le président de la Chambre des notaires de Paris et d'Ile-de-France, Me Christian Lefebvre.

A Paris intra muros, le prix moyen du mètre carré a dépassé la barre symbolique des 7000 euros, selon les derniers chiffres des notaires.

Dans Paris, la hausse des prix pour l'ensemble de l'année 2010 devrait être proche de 15%, selon le président de la Chambre des notaires de Paris et d'Ile-de-France, Me Christian Lefebvre.

Pour l'ensemble de la région Ile-de-France, les prix de vente des logements anciens ont grimpé en moyenne de 10,6% sur un an au 3e trimestre 2010, selon l'indice de la Chambre des notaires.

A Paris, la hausse atteint le niveau de 1000 euros/m2. Plus aucun des 20 arrondissements de Paris n'affiche un prix médian au dessous de 5000 euros/m2, même dans l'est, plus abordable.

Le 6e arrondissement, le plus cher de la capitale, repasse la barre des 10.000 euros le mètre carré atteinte début 2008, que le IVe a lui aussi franchie.

Les analystes expliquent la hausse par le climat économique incertain qui stimulerait le souhait d'être propriétaire, par le niveau exceptionnellement bas des taux d'intérêt.

Des hausses importantes aussi en banlieue
Sur un an, par rapport au 3e trimestre 2009, l'augmentation est beaucoup plus forte à Paris intra muros (+13,8% contre seulement +4,8% fin avril) qu'en petite couronne (+10,8%) et en grande couronne (7,6%).

Mais à Montreuil (Seine-Saint-Denis), où de nombreux Parisiens s'installent, les prix ont littéralement explosé, augmentant de 21,3% en un an (15,2% en un trimestre).

Une des capitales les plus chères d'Europe
Paris est une des capitales les plus chères d'Europe, derrière Londres mais loin devant Madrid, Rome ou Berlin.

Selon l'indice Halifax qui fait référence, le prix du mètre carré à Londres est en moyenne de 10.000 livres (11.800 euros). Mais, outre-Manche, la tendance est à la baisse, avec des prix en recul de 1,2% sur un an en septembre.

A Rome, le prix moyen était en octobre de 4149 euros/m2 pour un logement neuf ou rénové, de 3547 euros/m2 pour l'ancien (4085 et 3469 à Milan).

A Madrid, le prix moyen du m2 était de 3.180 euros au troisième trimestre. Il baisse depuis l'éclatement de la bulle immobilière fin 2008. A Berlin, les prix restent abordables, voire imbattables, comparés aux autres capitales: un logement neuf dans la capitale allemande en plein essor coûte 2.100 euros du m2 et quelque 1.000 euros/m2 dans l'ancien.