La Fondation Abbé-Pierre recense 3,5 millions de mal logés ou sans-abri en France

Les services du 115 à la rencontre d\'un SDF à Lens (Pas-de-Calais), le 21 décembre 2014.
Les services du 115 à la rencontre d'un SDF à Lens (Pas-de-Calais), le 21 décembre 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

D'après le dernier rapport annuel de l'association, près de 10 millions de personnes sont concernées par la crise du logement dans l'Hexagone.

L'état des lieux de la Fondation Abbé-Pierre est toujours alarmant. Dans son 20e rapport annuel, dévoilé mardi 3 février, l'association recense 3,5 millions de mal logés ou de sans-abri en France, et plus largement près de 10 millions de personnes concernées par la crise du logement.

>>> Mal-logement : la faillite des dispositifs destinés aux plus précaires

La Fondation Abbé-Pierre déplore "une méconnaissance de l'état réel du mal-logement en France", regrettant par exemple encore une fois de devoir se baser pour partie sur une étude statistique de l'Insee, dont les derniers chiffres sur le sujet datent de 2006, avant la crise économique. Une enquête menée par l'Insee en 2012 sur les sans-domicile a permis d'actualiser certaines données.

Francetv info revient sur les principaux chiffres diffusés par l'association.

3,5 millions de personnes "non ou très mal logées"

• 694 000 personnes sont "privées de domicile personnel". Dans cette catégorie figurent 141 500 sans domicile, 19 485 personnes hébergées en résidence sociale, 38 000 en chambre d'hôtel, 85 000 dans des "habitations de fortune" et 411 000 chez des tiers.

• 2,8 millions de personnes vivent dans des conditions de logement "très difficiles", dans des lieux sans confort ou très surpeuplés.

• 52 000 gens du voyage ne peuvent accéder à une aire d'accueil.

5,1 millions de personnes "en situation de réelle fragilité"

Dans le détail, 3,2 millions de personnes vivent dans un logement surpeuplé, 1,25 million de locataires sont en impayés de loyer et 729 636 propriétaires occupent un logement faisant partie d'une copropriété en difficulté.

Les autres chiffres de la crise du logement

• 1,8 million de ménages sont en attente d'un logement social.

• 355 000 demandes d'hébergement d'urgence ont été enregistrées durant l'hiver 2013-2014, et seulement 138 000 places attribuées, selon le baromètre du 115, portant sur 37 départements.

• 457 800 ménages ont demandé à bénéficier du droit au logement opposable (Dalo) entre 2008 et 2013, mais seulement 147 000 ont été reconnus prioritaires, et 75 000 ont été relogés.

 429 bidonvilles rassemblaient entre 15 000 et 20 000 personnes, en janvier 2014.

Vous êtes à nouveau en ligne