La consommation des ménages portée par les dépenses en énergie

(© Maxppp/Jonas Hamers)

Les ménages ont consommé d’avantage le mois dernier qu’à la même période il y a un an selon l’Insee. Une augmentation de +1% portée par un net rebond des dépenses en énergie en mai.

Des températures particulièrement clémentes en début d’année mais plus fraîches en mai. Il n’en fallait pas plus pour faire progresser le chiffre de la consommation des ménages le mois dernier, en hausse moyenne de +1%, mais de +8% rien que pour les dépenses en énergie. Après une baisse de -3,3% en avril, l'Insee explique ce rebond par "un retour à la normale des dépenses de chauffage".

Les biens durables en baisse

Les dépenses en biens durables ont en revanche diminué de -0,4% après +0,7% en avril. En cause, une nette baisse des achats de véhicules (-2,9% en mai). Les ménages ont également réduit leurs dépenses alimentaires (-1,1% en mai, contre +1,2% en avril).

 

D’autres postes de dépenses repartent eux à la hausse. C’est le cas pour les équipements du logement (+3,1% en mai). Après trois mois de baisse, les dépenses en habillement reprennent également mais plus timidement (+0,6%).

Les prix à la production en baisse

Parallèlement, les prix à la production ont baissé de 0,4% en moyenne au mois de mai sur un an. C’est le troisième mois de recul consécutif. Cette baisse est particulièrement nette dans le secteur de l’énergie avec un recul de 3,2% en moyenne des prix de l’électricité du gaz et du chauffage urbain en mai, après -1,6% en avril.