L'Espagne prévoit une forte hausse des impôts

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero
Le président du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero (© France 2)

Le gouvernement espagnol a approuvé samedi le budget 2010 qui prévoit 11 milliards d'euros de hausse d'impôts

Le gouvernement espagnol a approuvé samedi le budget 2010 qui prévoit 11 milliards d'euros de hausse d'impôtsLe gouvernement espagnol a approuvé samedi le budget 2010 qui prévoit 11 milliards d'euros de hausse d'impôts

Le principal taux de TVA va ainsi passer de 16 à 18 %, le taux réduit de 7 à 8 %. Le taux minimum restant inchangé à 4 %.

Dans le même temps, les autorités prévoient de taxer plus lourdement les revenus du capital, faisant passer le taux d'imposition de 18 à 19 % pour les 6000 premiers euros épargnés, et à 21 % au-delà.

Elles veulent par ailleurs supprimer une déduction fiscale de 400 euros de l'impôt sur le revenu qui s'appliquait jusqu'ici

En raison de la récession, le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero est confronté à une augmentation vertigineuse du déficit des comptes publics.

Il prévoit de terminer l'année 2009 avec des déficits de comptes publics représentant 9,5 %. Soit le triple de la limite du pacte de stabilité européen (3 % du PIB).