Ivoire : la France durcit sa lutte contre le trafic

France 2

Malgré les nombreuses interdictions, le trafic d'ivoire subsiste.

Les éléphants sont protégés, mais très souvent assassinés pour leurs défenses. Les scènes sont récurrentes, symbole d'un marché noir de l'ivoire qui touche aussi la France. Chaque année, plusieurs centaines de saisies sont réalisées par les douanes. La détention et le commerce de l'ivoire sont très réglementés. Depuis 1990, l'importation est même interdite, ce qui n'arrête pas pour autant les trafiquants. 

500 à 1 500 euros le kilo 

"Il faut savoir qu'un kilo d'ivoire se négocie entre 500 et 1 500 euros", note Mélanie Lacuire, porte-parole des douanes. Et l'interdiction ne touche pas que l'ivoire brut. Les statuettes et les bijoux sont aussi concernés. En 2015, 450 kilos d'ivoire ont été saisis, signe que réguler commerce ne suffit plus. Le gouvernement français a donc annoncé ce samedi 30 avril l'interdiction totale du commerce de l'ivoire dans l'Hexagone. Un marché jusqu'ici toléré pour les oeuvres d'art. Pour être sûr que l'ivoire ne provient pas du braconnage, les oeuvres ont une pièce d'identité. Malgré ces garanties, leur vente sera elle aussi interdite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne