Isolation : sabotage à un euro

France 3

Nouvelle arnaque dans les travaux d'isolation à 1 euro. Cette fois-ci, cela concerne les murs extérieurs d'habitation. Le procédé est simple : les travaux sommaires endommagent les façades, les pseudo-entrepreneurs empochent les aides à la rénovation, et les clients doivent ensuite réparer les dégâts avec leurs propres fonds.

Isoler son pavillon pour 1 euro symbolique. Philippe Durand y a vu une aubaine pour faire des économies d'énergie. L'homme a engagé des travaux en juin 2018. Une opération bâclée : partout, la laine de verre a été posée sans finitions. "C'est surtout que tout part à vau-l'eau. Tout se décolle, je suis sans cesse en train de balayer parce qu'il y en a partout [...] Financièrement, ça m'a coûté qu'un euro. Après là où ça gratte un peu, c'est que c'est l'argent de l'Etat donc forcément c'est la collectivité", explique-t-il.

Les contrôles aléatoires bientôt renforcés

L'entreprise qui a mené les travaux a empoché en son nom les aides de l'Etat. Un montant estimé entre 4 000 et 5 000 euros. Aujourd'hui, Philippe Durand n'a pas les moyens de terminer les travaux et n'a aucun retour du service client. Contacté, l'entrepreneur reconnaît un problème ponctuel sur ce chantier et un manque de réactivité du service après-vente. Sur Internet, des dizaines de particuliers s'estiment victimes d'escroqueries à la rénovation énergétique. Pour endiguer le phénomène, les contrôles aléatoires devraient être renforcés sur les chantiers à compter du 1er septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne