Intermarché se dit prêt à reprendre l'abattoir Gad

(La direction avait annoncé qu'elle se dirigeait vers une procédure de liquidation judiciaire pour des problèmes de trésorerie © MAXPPP)

Intermarché, via sa filiale SVA Jean Rozé, va déposer une offre, le 1er septembre, pour reprendre l'abattoir placé en liquidation judiciaire.

La filiale d'Intermarché SVA Jean Rozé avait déjà annoncé qu'elle était intéressée par la reprise de l'abattoir Gad de Josselin, engagé dans une procédure de liquidation judiciaire.

Le groupe fait un pas de plus vers la reprise en annonçant dans un communiqué qu'"une lettre d'intention de reprise du site d'abattage et de découpe de Josselin sera déposée lundi 1er septembre ". Il précise toutefois qu'une "offre formelle pourra être soumise au tribunal de commerce de Rennes " seulement si "les conditions juridiques sont réunies pour assurer la pérennité de l'activité et la réussite de l'entreprise ".

Avec cette offre, la SVA Jean Rozé espère "sauvegarder le maximum d'emploi et le savoir-faire des salariés de Gad ".

Un premier abattoir fermé en 2013

La direction de l'abattoir porcin du Morbihan avait annoncé début août qu'elle se dirigeait vers une procédure de liquidation judiciaire en raison de "problèmes de trésorerie ", mettant ainsi en danger plus de 900 emplois.

Gad avait été placé en redressement judiciaire en février 2013, et plus de 800 postes avaient déjà été supprimés, principalement dans le deuxième abattoir du groupe, celui Lampaul-Guimiliau, dans le Finistère, fermé depuis.

Vous êtes à nouveau en ligne