Textile : une filière française en berne

FRANCE 2

La filière textile française est en crise, du prêt-à-porter au secteur du luxe. En 2019, de nombreuses marques ont mis la clef sous la porte.

La filière textile française est en berne. Deux des trois derniers dentelliers de Calais (Pas-de-Calais) ont été replacés en redressement judiciaire en 2019. Ils ont échappé de peu à la liquidation grâce à un industriel de Valenciennes (Nord), mais plus de 80 emplois ont été supprimés. Même dans le luxe, la crise est palpable. L'emblématique maison Sonia Rykiel a mis la clef sous la porte, même si deux industriels veulent relancer la marque. Mais le secteur qui souffre le plus est le prêt-à-porter.

Les conséquences de la baisse de la consommation

Happychic, C&A et Tati ont été en grandes difficultés au cours de l'année passée. La marque bordelaise DDP a également été liquidée après avoir perdu 1,2 million d'euros. Ces difficultés s'expliquent en partie par la baisse des ventes. "La consommation est en berne sur les dix premiers mois de l'année dernière : -1,5% en valeur", conclut la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 Heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne