Sucreries Saint Louis : l'offre de reprise des betteraviers français rejetée

FRANCE 2

Le groupe allemand Südzucker, propriétaire des usines Saint Louis, a refusé l'offre de rachat proposé par des betteraviers français. Les sites seront désormais réservés au stockage.

Le plan de sauvetage a été rejeté. Dans la Somme, à Eppeville, la sucrerie Saint Louis ne sera pas reprise et 76 salariés devront être reclassés. "C'est encore une mauvaise nouvelle de plus, alors que les gens y croyaient", indique une commerçante de la ville. La production française est donc interrompue en France, les sites de la Somme et du Calvados ne serviront qu'au stockage.

130 emplois menacés

Le groupe allemand Südzucker ferme la porte à la proposition de reprise des betteraviers français. Le marché du sucre fait face à une surproduction et donc à des prix en baisse. En France, 130 emplois sont menacés. "On est déçus, mais on reste mobilisés pour avoir gain de cause et pour reprendre ces sites", assure le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves, Dominique Fiévez. L'Hexagone produit aujourd'hui deux fois plus de sucre qu'il n'en vend. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne