Smart : la fin du "made in France"

FRANCE 2

Le constructeur automobile allemand Daimler annonce que la production des Smart va être délocalisée en Chine en 2022.

Les centaines de Smart "made in France" seront bientôt fabriquées en Chine. Jeudi 28 mars, les ouvriers lorrains accueillent la nouvelle avec émotion. "Je suis là depuis plus de vingt ans, ça fait bizarre", regrette l'un d'eux. Smart quitte son usine historique d'Hambach (Moselle), direction Hangzhou, en Chine. Une délocalisation, mais aucune fermeture d'usine en France. Les 800 salariés devraient assembler un nouveau modèle Mercedes. Une bonne nouvelle pour Mario Muzette, syndicaliste, qui ne craint pas la concurrence avec les autres usines Mercedes en Europe.

Une trahison pour certains syndicats

Pour d'autres syndicats, ce transfert passe mal. En 2015, à la suite d'un référendum d'entreprise, les salariés avaient accepté de travailler 39 heures, sans augmentation de salaire, pour conserver la fabrication de la Smart. À l'époque, le vote avait profondément divisé l'usine. La CGT dénonce une trahison et redoute une restructuration du site.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne