Renault : une saga française

France 2

Jeudi 28 mai, le groupe automobile a annoncé un important plan de d'économies. Retour sur l'histoire du groupe.

En plein marasme économique, le groupe Renault a annoncé dans la soirée jeudi 28 mai un vaste plan d'économies avec environ 15 000 suppressions de postes, dont 4 600 en France. Si la crise du coronavirus est le déclencheur, ce n'est pas la raison de cette situation, fruit mauvais choix stratégiques. Le constructeur automobile, né en 1898, s'est d'abord fait connaître au moment de la Première Guerre mondiale. Il est nationalisé après 1945, pour avoir collaboré.

"Le premier groupe mondial"

Dans la deuxième partie du XXe siècle, puis depuis l'an 2000, le groupe a fait le choix de miser sur le nombre plutôt que sur la qualité. Depuis sa privatisation dans les années 1990, Renault multiplie les investissements, comme en Iran ou au Brésil et s'allie avec Nissan puis Mitsubishi. "L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est le premier groupe mondial", fanfaronnait alors l'ancien PDG Carlos Ghosn, avant sa descente aux enfers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne