Première mondiale réussie chez Airbus avec un décollage sans pilote

France 2

Airbus a réussi le premier décollage automatique d'un de ses appareils. Les technologies autonomes s'améliorent, mais ce dispositif n'a pas vocation à équiper les vols commerciaux.

C'est une grande première. Airbus a réussi un décollage historique. La piste est suivie au millimètre par un programme de reconnaissance visuelle. Le pilote pose sa main sur les commandes, mais c'est l'intelligence artificielle qui opère. L'Airbus A350 vient de décoller sans intervention humaine.

Attol

Ce projet baptisé Attol est développé depuis deux ans par une vingtaine d'ingénieurs. Il pourrait permettre à un pilote d'être seul aux commandes contre deux actuellement. Une économie de dix milliards d'euros pour le secteur aéronautique, mais les passagers restent sceptiques. "Si j'avais le choix, je ne monterais pas", assure un homme. "Ce n'est pas terrible. Je me demande si c'est une blague", commente un autre. Pour l'heure, seuls les vols d'avion-cargo pourraient utiliser cette technologie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne