Obsolescence programmée : les imprimantes mises en cause

FRANCE 2

La marque Epson est accusée d'avoir volontairement réduit la durée de vie de ses imprimantes.

Epson va devoir répondre aux questions des enquêteurs. Ce géant japonais de l'électronique a-t-il volontairement réduit la durée de vie de ses imprimantes ? Etaient-elles programmées pour tomber en panne trop tôt ? Selon une association de consommateurs, des puces à la surface des cartouches d'impression posent problème. Cette pratique, illégale en France depuis 2015, est appelée "obsolescence programmée". Epson conteste et nie en bloc ces accusations.

Apple accusé aux États-Unis

En France, cette procédure est une première et s'ouvre au moment où la justice américaine s'intéresse à Apple, accusé de limiter la durée de vie de ses téléphones. Cette procédure pourrait être élargie à d'autres fabricants d'imprimantes mis en cause par les associations pour des pratiques semblables. L'affaire pourrait faire couler beaucoup d'encre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne