Nucléaire : journée décisive pour la centrale de Fessenheim

FRANCE 2

Le conseil d'administration d'EDF se prononce ce jeudi sur la fermeture de la plus vieille centrale nucléaire française. Ségolène Royal souhaite l'arrêt de l'activité.

L'avenir de la centrale de Fessenheim est au coeur du conseil d'administration chez EDF, prévu ce jeudi 6 avril. Le bras de fer dure depuis cinq ans entre partisans et opposants à la fermeture. Le choix des administrateurs indépendants d'EDF sera décisif. Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement, leur a demandé de voter pour la fermeture, pour l'intérêt de l'entreprise.

Les salariés veulent le maintien de l'activité

Les votants auraient fixé une condition : ne pas fermer la centrale de Fessenheim si la capacité de production nucléaire en France passe en dessous du niveau actuel. Les salariés souhaitent le maintien de l'activité. Un vote dans leur sens pourrait suffire. Si Fessenheim devait fermer ses portes, ce ne serait pas avant la mise en service de l'EPR de Flamanville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne