Nord : des salariés de Bombardier se mettent en grève pour dénoncer la suppression de congés payés

France 2

La situation se tend depuis lundi 8 juin sur le site Bombardier à Crespin, dans le Nord. Les syndicats refusent la proposition de la direction.

Alors que l'activité économique reprend peu à peu partout en France, la situation est tendue entre les salariés de Bombardier et la direction sur le site de Crespin (Nord). "Pour la deuxième journée consécutive, environ 250 salariés ont bloqué l'usine Bombardier qui produit des rames de train, empêchant les camions d'approvisionnement d'accéder au site", explique la journaliste Maëlys Septembre, en duplex devant l'usine.

Dialogue rompu entre direction et salariés

"Les salariés dénoncent la décision de la direction de supprimer une semaine de congés-payés pour rattraper les retards pris pendant les deux mois de fermeture de l'usine, mais aussi la baisse d'environ 300€ sur les salaires des trois prochains mois. Pendant le confinement, tous les employés ont été mis au chômage partiel, mais, suite à une erreur administrative, ils ont continué à toucher l'intégralité de leur salaire alors que l'entreprise ne comptait leur verser que 84% de leur salaire. L'entreprise souhaite désormais récupérer la différence", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne