GM&S : la CGT menace de perturber des événements "comme le Tour de France ou le 14 Juillet"

Une manifestation des salariés de GM&S devant le ministère de l\'Économie, à Paris, le 16 juin 2017. 
Une manifestation des salariés de GM&S devant le ministère de l'Économie, à Paris, le 16 juin 2017.  (MAXPPP)

La CGT de l'usine GM&S de la Souterraine, dans la Creuse, menace d'organiser des actions de blocage pendant l'été pour protester contre une éventuelle fermeture du site. 

Toujours dans le flou sur l'avenir de l'usine GM&S de la Souterraine, dans la Creuse, la CGT menace d'organiser des actions de blocage pendant l'été et de perturber des événements médiatiques "comme le Tour de France ou le 14 Juillet à Paris". Le tribunal de commerce de Poitiers a décidé vendredi 23 juin de remettre sa décision, sur une éventuelle liquidation du site, à vendredi prochain.

Des actions qui "risquent de déplaire"

"Ce n'est pas trop la joie. On en a plein le cul, comme à chaque fois qu'on sort du tribunal", a réagi sur franceinfo, Yann Augras, délégué CGT.

Ces actions "risquent de déplaire à beaucoup de gens mais ce n'est pas grave. Quand on risque de perdre son emploi à 45 ou 50 balais et que derrière tu sais que tu n'as plus rien, que les actions soient fortes ou pas fortes, tu n'en as plus rien à foutre", a martelé le délégué CGT de GM&S.

En attendant, les négociations vont se poursuivre pour éviter une fermeture définitive du site de La Souterraine et le licenciement de ses 277 salariés. 

GM&S : des actions "risquent de déplaire à beaucoup de gens", explique Yann Augras, délégué CGT
--'--
--'--