Environnement : l'énorme retard de la Russie en matière de recyclage

FRANCEINFO

Le pays, qui produit quelque 70 millions de tonnes de déchets chaque année, tarde à mettre en place une réelle politique de développement du recyclage. Seules 5 tonnes de déchets sont recyclées chaque année.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elle se situe à 50 km de Moscou (Russie) : une montagne de déchets de 157 mètres de haut et étendue sur 113 hectares. C'est la plus grande décharge de Russie, et elle accueille chaque jour des dizaines de camions-bennes, au point que l'État envisage de créer de nouveaux incinérateurs voire d'envoyer des déchets dans le Grand Nord. Des solutions dénoncées pas les écologistes russes, qui insistent pour que le pays se mettent au tri sélectif et au recyclage.

Des effets d'annonce sans résultats

Une ambition difficile à mettre en place tant l'incinération des déchets est ancrée dans l'économie russe. Le président Vladimir Poutine a promis d'accélérer le recyclage dans le pays, car 7% des déchets seulement sont recyclés en Russie. Une promesse laissant sceptiques les associations écologistes, qui préfèrent prendre les devants et s'organiser pour le moment sans aide de l'État, qui en reste aux effets d'annonce. Chaque année, la Russie génère 70 millions de tonnes de déchets, et moins de 5 tonnes sont recyclées.

Vous êtes à nouveau en ligne