Emplois non pourvus : les entreprises à la manœuvre

France 2

Près de 50 000 emplois sont actuellement non pourvus en France dans l'industrie, faute de candidats. Plusieurs grands groupes ont donc choisi de former eux-mêmes leurs futurs salariés et profitent ainsi de la libéralisation du marché de l'apprentissage.

 Environ 50 000 emplois. C'est ce que pourrait créer l'industrie française. Sauf qu'aujourd'hui, elle n'en a pas les moyens. Les entreprises ne trouvent pas assez de main-d'oeuvre qualifiée. Alors, le gouvernement souhaite les aider à développer plus facilement des écoles en interne. Sur le modèle d'une école existante, à Grenoble (Isère). Ici, chaque année, une cinquantaine d'élèves est formée au métier de technicien spécialisé dans les nouvelles technologies.

Deux ans de formation gratuite

Bac en poche, Vincent Joguet a passé les concours pour intégrer cette école créée par un grand industriel de l'énergie. Deux ans de formation gratuite, avec des cours dispensés par les propres salariés de l'entreprise. C'est l'une des raisons qui l'ont poussé à choisir ce BTS. L'objectif du groupe est de s'assurer d'avoir une main-d'oeuvre qualifiée pour ses futurs besoins, mais pas seulement. Il est aussi d'"alimenter ce marché qui demande des jeunes très compétents", affirme Corinne Second, directrice de l'école Schneider Electric.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne