Emploi : les raisons du déclin de l'industrie française

FRANCE 2

Sur le plateau du journal de 20 heures journaliste François Lenglet revient sur le déclin de l'industrie française, en baisse vertigineuse depuis plus de quarante ans.

Les chiffres de l'emploi indiquent le déclin de l'industrie française. En 1973, l'industrie comportait 5.7 millions d'emplois contre 3.1 millions en 2017. Sur le plateau du journal de 20 heures, François Lengelt nous apporte quelques explications : "La montée des coûts dans les pays développés a provoqué des délocalisations massives dans les années 1980. Nos usines ont été aimantées par les pays à faibles salaires comme la Chine ou les pays d'Europe du sud. Mais il y a des facteurs propres à l'industrie française. La détérioration générale de la compétitivité française ou encore une mauvaise spécialisation dans le milieu de gamme. Pendant longtemps, les voitures de Peugeot ou de Renaud ont été trop chères pour les amateurs de low-cost et de qualité insuffisante pour convaincre la clientèle qui veut du haut de gamme" précise le journaliste.

Le combat n'est pas perdu

La France ne peut pourtant pas se passer d'industrie. François Lenglet ajoute "Nous avons besoin de l'industrie pour aiguiller l'innovation, pour la compétitivité, pour le dynamisme de l'économie. C'est un combat qui n'est pas perdu : l'emploi industriel montre des signes de stabilisation depuis quelques mois. Quant à l'industrie automobile, elle est parvenue à réindustrialiser, à faire augmenter la production de véhicules en France" conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne