Coronavirus : le secteur aérien en pleine crise

France 2

Les compagnies aériennes sont en pleine crise, frappées par la chute du trafic aérien, et déjà lourdement affectées par le confinement. Boeing vient d'annoncer un deuxième plan de départs en quelques semaines.

Des dizaines d'avions, comme abandonnés au milieu de la Californie. C'est une preuve de plus, s'il en fallait, de l'effondrement du trafic aérien international. Une crise qui touche de plein fouet le géant américain Boeing. Après avoir déjà supprimé 16 000 emplois au mois d'avril, le constructeur a annoncé mardi 18 août à ses employés une deuxième vague de départs.

Airbus va supprimer 15 000 emplois

"Les licenciements sont une étape difficile mais nécessaire pour s'aligner sur notre nouvelle réalité", a assuré Dave Calhoun, le PDG de Boeing. Du côté d'Airbus, malgré les 15 milliards d'euros d'aides du gouvernement, le groupe a déjà annoncé la suppression de 15 000 emplois, dont 5 000 en France. Cela ne suffira pas à relancer la demande de commandes face à la baisse des voyages selon un expert aéronautique. La baisse des commandes est liée à la baisse du chiffre d'affaires des compagnies aériennes. Il y a eu moitié moins de passagers cette année à bord des avions par rapport à l'année dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne