Automobile : vers une fusion entre Renault et Fiat-Chrysler ?

FRANCE 2

Le groupe automobile Fiat-Chrysler a proposé une fusion à Renault. Si le rapprochement permettrait un développement à l'international, quelques interrogations subsistent.

Un géant de l'automobile va-t-il bientôt voir le jour ? C'est en tout cas la proposition qui a été étudiée, lundi 27 mai, lors du Conseil d'administration du groupe Renault. Le constructeur français s'est vu soumettre une offre de fusion par le groupe Fiat-Chrysler, à 50% chacun.

Inquiétudes des syndicats

Le mariage de Renault, qui est déjà lié à Nissan et Mitsubishi, avec le groupe italo-américain pourrait alors permettre de créer un leader mondial du secteur, avec la vente de plus de 15 millions de véhicules, offrant aux marques respectives un développement d'envergure en Amérique et en Asie. Si certains salariés du groupe Renault voient d'un bon œil cette possible fusion, les syndicats s'inquiètent des conséquences économiques que cela pourrait engendrer, bien que Fiat-Chrysler a déjà annoncé qu'un rapprochement "n’entraînerait aucune fermeture d'usine."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne