Automobile : la résurrection de la mythique Alpine crée des emplois

FRANCE 2

Le Salon de l'automobile, le plus fréquenté au monde, se poursuit à Paris et la nostalgie a sa place cette année. France 2 vous en dit plus sur la réinterprétation par Renault de la voiture sportive mythique de la fin des années 1970, l'Alpine. 

"Pour imaginer l'avenir, les constructeurs ne se privent pas de regarder dans le rétroviseur. C'est le cas de la Peugeot e-legend, un modèle clin d'œil à la 504 coupé des années 1970", explique Luc Bazizin en direct du Mondial de l'automobile à Paris. À Dieppe (Seine-Maritime), on assiste à la renaissance d'une marque du début des années 1960, Alpine. La mythique voiture de sport des années 1970 n'était plus fabriquée depuis 1995 quand Renault relance la production il y a deux ans. La nostalgie a un prix : 60 000 euros pour une Alpine, surnommée "berlinette" par les fans. Pour un fan de toujours, qui a même eu les honneurs de la presse automobile lors de son achat, débourser une telle somme valait la peine.

150 embauches en deux ans pour Renault

L'Alpine est la voiture de sport qui a fait rêver des générations sur les circuits. Une automobile qui fait son grand retour comme d'autres modèles rétro chez la plupart des constructeurs. La Fiat 500, la mini ou bientôt le Combi Volkswagen. Surfer sur le vintage et une communauté de passionnés, c'est ce qui a permis à Renault d'embaucher 150 personnes en deux ans sur son site de Dieppe. L'usine historique de fabrication de l'Apine compte désormais 400 salariés. Depuis l'arrêt de la production de l'Alpine en 1995, l'usine fabriquait d'autres modèles mais les salariés s'inquiétaient pour leur avenir. La relance de l'Alpine est l'assurance de la sauvegarde des emplois. Renault mise aussi sur la rareté pour attiser l'envie de ses clients : seulement 3 000 modèles sortiront chaque année de cette usine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne