Automobile : la fusion Renault-Fiat Chrysler pose question

FRANCE 3

Renault et Fiat Chrysler se préparent à fusionner. Les deux groupes promettent un rapprochement gagnant-gagnant pour devenir le troisième constructeur au monde. 

Le Français Renault et l'Italo-Américain Fiat-Chrysler vont se marier. Une union qui fera naître un nouveau géant automobile. Avec 16 millions de véhicules cumulés, cette entité devancerait de loin ses concurrents Volkswagen et Toyota. Le groupe pourrait alors mieux répondre aux défis du secteur, comme les véhicules électriques ou autonomes. "Plus on est gros, plus on a du succès, et plus on a des chances de pouvoir investir sur les défis d'avenir", analyse Alexandre Guillet, un expert de l'industrie automobile. 

"Aucune usine ne sera fermée"

Grâce à cette alliance, Renault pourra s'implanter aux États-Unis. La gamme de voitures sera plus étendue, allant des petits modèles de Dacia aux voitures de luxe avec Maserati. Les syndicats redoutent déjà les économies d'échelle annoncées. "Ce sont souvent les salariés qui paient le prix fort", estime la CGT, qui craint la suppression des doublons. Le patron de Fiat s'est voulu rassurant. "Il n'y aura pas d'impact. Aucune usine ne sera fermée", assure John Elkann.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne