Ascoval : le groupe britannique British Steel, dernier repreneur en lice

FRANCE 3

Mercredi 24 avril, le tribunal de grande instance de Strasbourg (Bas-Rhin) examinait les projets de potentiels repreneurs de l'aciérie Ascoval. La décision sera rendue le 2 mai prochain.

Il n'y a désormais plus qu'un seul candidat à la reprise. Mercredi 24 avril, trois des quatre offres examinées par le tribunal de Strasbourg pour la reprise d'Ascoval ont été écartées. Seul le groupe britannique British Steel reste en lice, "il avait d'ailleurs déjà les faveurs de la direction et des syndicats d'Ascoval", précise le journaliste Laurent Navez depuis le site de Saint-Saulve, dans le Nord.

Réponse le 2 mai prochain

Le groupe sidérurgique britannique s'est engagé à conserver les 270 emplois sur le site de Saint-Saulve. "Il est connu en France pour exploiter depuis 2016 l'usine d'Hayange, en Moselle, et cherche à conforter son positionnement sur le continent européen en vue du Brexit", poursuit Laurent Navez. Malgré ce dossier solide, Ascoval reste prudent après le désistement du repreneur Altifort en février dernier. Le 2 mai prochain, le tribunal rendra sa décision et le personnel devrait être fixé sur son sort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne