Alliance PSA/Fiat-Chrysler : déjà des précédents

france 2

Deux groupes automobile qui tentent de s'unir, ce n'est pas nouveau. PSA et Fiat-Chrysler font suite à des séries de rapprochements ces 20 dernières années. Explications en plateau avec Jean-Paul Chapel.

PSA bientôt marié à Fiat-Chrysler ? Est-ce que ce genre de fusion peut fonctionner ? "Cela peut fonctionner, quand les entreprises sont complémentaires sur le plan géographique comme Renault allié à Nissan ou Mitsubishi. Et quand on sait qui rachète l'autre. Comme PSA qui a racheté Opel pour le redresser", détaille Jean-Paul Chapel en plateau. "Ça peut échouer pour des raisons politiques, comme Renault-Volvo en 1993 ou quand le fossé culturel est trop important comme l'Allemand Daimler et l'Américain Chrysler qui ont divorcé après quelques années de mariage", précise le journaliste.

Créer des synergies

À quoi ça sert ? "L'objectif est de mettre en commun des moteurs, des centrales d'achat ou le département recherche", explique Jean-Paul Chapel. Renault-Nisan revendique des synergies de 5,7 milliards d'euros en 2017, mais selon les économistes, ils auraient réalisé 1,7 milliard d'euros d'économies. Y'a-t-il des conséquences sur l'emploi ? Chez Renault, la CGT a compté 25 600 emplois de moins qu'en 2011.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne