Airbus : 50 ans entre succès et échecs

FRANCE 2

La Patrouille de France a organisé mercredi 29 mai à Toulouse (Haute-Garonne) une parade aérienne pour célébrer le demi-siècle d'Airbus. Retour sur une saga marquée par les échecs et les succès.

Des Airbus dans le ciel toulousain pour fêter un demi-siècle de franches réussites. 50 bougies pour 12 000 avions vendus. Un projet continental qui a toutefois connu quelques échecs. Le premier né de la compagnie est l'A300, produit en France et en Allemagne, avec des pièces venues d'Angleterre, d'Espagne et des Pays-Bas. À l'époque, Airbus devait déjà faire face au géant américain Boeing qui dominait le marché. Il faudra attendre 1974 pour l'inauguration du premier avion commercial pour un vol entre Paris et Toulouse (Haute-Garonne). Un événement fêté en grande pompe, avec groupes de musiques et médias présents à bord.

Renouveau dans les années 1980

Après une traversée du désert d'une dizaine d'années, l'A320 sonnera au milieu des années 1980 le renouveau de la marque. Jacques Chirac, à l'époque Premier ministre, montera dans la cabine en 1988. Un avion qui séduit compagnies et passagers. Plus de 8 000 A320 seront vendus dans le monde. Début 2000, Airbus dépasse Boeing pour la première fois. La marque se lance ensuite dans un nouveau projet de grande envergure avec l'A380, plus gros avion commercial au monde. Faute de ventes suffisantes, la production du modèle est stoppée. La firme compte 130 000 salariés dans le monde et doit livrer 7 000 avions d'ici 2029.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne