A380 : histoire d'un échec

FRANCE 3

En 2005 lors de son inauguration, l'A380 faisait rêver. À cause de sa taille, certains aéroports ne peuvent pas l'accueillir, il est aujourd'hui boudé.

C'était une inauguration en grande pompe. En 2015, l'A380 se dévoile aux yeux du monde, conçu pour être le vaisseau amiral d'Airbus. Le plus gros avion de ligne du monde était une petite merveille de technologie. Mais sa taille deviendra son talon d'Achille. L'A380 permet de faire voyager jusqu'à 850 passagers. Pour l'accueillir, deux passerelles sont nécessaires, une pour le pont supérieur et une pour le pont inférieur.

Un avion gourmand en carburant

En pratique, peu d'aéroports sont équipés pour ça, difficile donc pour les compagnies de le rentabiliser. Alors que le Boeing 787 consomme 2,35 litres pour 100 km, l'A380 est plus gourmand et consomme 2,90 litres. Enfin, son prix de 445,6 millions de dollars aura rendu frileuses les compagnies qui préfèrent miser sur de plus petits avions. Airbus n'aura donc pas réussi à imposer son super Jumbo face à l'Américain Boeing. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne