Industrie : les héritiers de la CGE ont presque tous disparu

France 2

En plateau, François Lenglet revient sur le mariage industriel entre les entreprises Alstom et Siemens.

Le Français Alstom et l'Allemand Siemens devraient annoncer leur mariage le 26 septembre. Et dans un mariage industriel, il y en a toujours un qui se fait manger et là, ce serait plutôt Alstom. "C'est l'Allemand Siemens qui mangerait le Français Alstom en prenant la majorité au capital de l'entreprise commune. C'est un rachat pur et simple, d'autant plus frappant qu'Alstom est l'héritier d'un titan industriel des années 1970 : la CGE. À l'époque, elle était la quinzième société mondiale. C'est elle qui a inventé les centrales nucléaires à la française, les TGV, les centraux téléphoniques", explique François Lenglet.

Un rôle clef dans la modernisation du pays

Or, tous les héritiers de la CGE ont disparu ou sont sur le point de disparaître. "Il y a d'abord eu Alcatel cédée au Finlandais Nokia. Alstom Energie cédée à l'Américain General Electric il y a peu de temps. [...] En moins de deux ans, tous les pans de cette cathédrale industrielle tricolore qui a joué un rôle clef dans la modernisation du pays pendant les Trentes Glorieuses auront été cédés à des intérêts étrangers", continue le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne