VIDEO. "Pas de nouvel impôt, pas de nouvelle taxe" confirme le ministre de l'Économie

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Bruno Le Maire préfère que les Français consomment et "relancent la machine économique".

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a confirmé, lundi 15 juin sur franceinfo, l'engagement d'Emmanuel Macron de ne pas augmenter les impôts pour réduire la dette publique, qui s'est aggravée à cause de la crise du coronavirus : "Je ne suis pas favorable ni à des augmentations d'impôts, ni à des créations de nouveaux impôts, ni à des créations de nouvelles taxes", a-t-il déclaré.

>> Coronavirus : suivez les dernières informations sur la nouvelle phase de déconfinement

"Tout simplement parce que nous avons déjà une pression fiscale qui est une des plus fortes des pays développés, a expliqué le ministre. Et ensuite, parce que le message que vous adressez aux Français est un message qui peut être très négatif. Nous leur disons 'il faut que vous retourniez consommer, il faut que vous relanciez la machine économique'. Mais si, dans le même temps, on leur dit demain, 'nous allons augmenter les impôts'. Qu'est-ce que vont faire les Français ? Ils vont faire de l'épargne de précaution. Ils vont mettre de l'argent de côté", a poursuivi le ministre.

Bruno Le Maire affirme que "la dette" accumulée pour "relancer la machine économique sera remboursée par la croissance économique et pas par les impôts". La question du financement de la dépendance est sur la table. Comment la financer sans impôt nouveau ? "Il faudra trouver des financements différents et aussi des économies qui peuvent être faites sur la dépense publique", a-t-il assuré.

Vous êtes à nouveau en ligne