Suppression de l'ISF : la réforme a favorisé les plus grosses fortunes

FRANCE 3

La commission des Finances du Sénat a publié un premier rapport d'évaluation sur la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

En plateau, le journaliste David Boéri revient sur le bilan, publié par le Sénat mercredi 9 octobre, de la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). "Le Sénat confirme que le nombre de contribuables a drastiquement baissé : en 2017, 348 902 foyers payaient l'ISF. En 2018, seulement 120 701 foyers sont redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI)", indique le journaliste. C'est pratiquement trois fois moins.

Facture allégée

Il n'y a pas que le nombre de contribuables qui baisse. Ceux qui ont réglé l'IFI ont eu une facture allégée par rapport à ce qu'ils donnaient pour l'ISF : en moyenne -10 392 euros par foyer. En haut de l'échelle, les gains sont énormes. L'impôt des 100 plus gros contribuables est passé de 1,42 million d'euros en moyenne par foyer en  2017 à 230 000 euros. C'est six fois moins, même s'il faut préciser que ces foyers fiscaux payent, par ailleurs, des millions d'euros d'impôts sur le revenu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne