Sites internet : les revenus des particuliers bientôt taxés ?

Le fisc envisage de taxer les revenus générés par les particuliers via les plateformes collaboratives en ligne.

Location de son propre véhicule, vente d'objets, réalisation de petits travaux : ces revenus supplémentaires pour les particuliers sont dans le collimateur du fisc. Depuis un an, Michèle Samuel, qui loue sa voiture fréquemment, déclare ces revenus sur internet. Depuis 2017, les 267 plateformes collaboratives doivent informer les utilisateurs du montant perçu et devraient aussi bientôt déclarer ces sommes au fisc.

80 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Les locations sont imposables, mais aussi les services rémunérés. Seuls le covoiturage et la vente de bien ne sont pas soumis à l'impôt s'ils sont occasionnels et sans but lucratif. Mais tous les paiements ne se font pas en ligne, certains ont lieu directement entre les particuliers. Le chiffre d'affaires de l'économie collaborative avoisine les 80 milliards d'euros : 1 Français sur 3 adhère à un site de vente entre particuliers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne