Révolution énergétique : du changement pour le crédit d'impôt

France 2

En France, le crédit d'impôt accordé pour la rénovation énergétique pourrait disparaitre l'année prochaine. Il serait remplacé par une prime réservée aux classes moyennes et modestes.

"On avait plus de 2 000 euros de consommation de fuel par an, donc voilà, avec la pompe à chaleur, on nous a expliqué qu'on aurait une grosse économie". Ces propriétaires ont décidé d'investir dans une pompe chaleur dernier cri. Cet investissement est éligible au CITE, le crédit d'impôt pour la transition énergétique. Un coup de pouce financier qui couvre 30 % de leurs travaux.

Crédit remplacé par prime ?

Mais dès l'année prochaine, les règles pourraient changer selon Les Échos. Les 20% des ménages les plus aisés n'auront plus le droit à cette subvention alors qu'ils représentaient 50% des bénéficiaires. Les aides seront pour les plus modestes sous forme de primes pouvant atteindre 11 000 euros au maximum. L'aide financière sera plus directe. Jusqu'aujourd'hui, celui qui faisait des travaux obtenait une réduction fiscale au bout d'un an. Dès 2020, les plus modestes obtiendront une subvention au moment des travaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne