Impôts : l'Italie veut attirer les riches

france 2

L'Italie vient de voter un impôt plafonné à 100 000 euros, quels que soient les revenus concernés. Une façon de faire de l'oeil à de grandes fortunes étrangères.

Portugal, Espagne, Suisse, Belgique ou Grande-Bretagne : tous ces pays se livrent une bataille furieuse pour attirer sur leur sol les plus fortunés des Européens. Une "guerre" à laquelle l'Italie a décidé de se joindre en adaptant sa législation fiscale. Cette année, chaque personne venant s'installer dans la péninsule sera assujettie à un impôt d'un montant maximum de 100 000 euros, plus 25 000 euros par personne de la famille, et ce quels que soient ses revenus.

Le retour de grandes fortunes italiennes ?

Un cadeau fiscal tellement généreux qu'il pourrait même faire revenir sur le sol italien l'actrice multimillionnaire Monica Bellucci, qui avait choisi l'exil au Portugal il y a quelques années. Même chose pour Margherita Agnelli, la richissime héritière de la famille Fiat, actuellement résidente suisse. L'Italie espère également attirer ainsi de nouveaux investissements en provenance d'Europe et du monde entier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne