Impôt prélevé à la source : des interrogations demeurent

France 3

La France est sur le point de passer à l'impôt prélevé à la source. Cette réforme doit entrer en vigueur en 2018. Elle fait partie du projet de budget présenté mercredi 28 septembre. Mais il reste nombre d'inconnues et d'interrogations.

À partir du 1er janvier 2018, l'impôt sur le revenu sera prélevé directement sur votre feuille de salaire. Concrètement, en 2017, les Français paieront encore l'impôt sur le revenu de 2016. En 2018, chaque contribuable sera prélevé sur ses revenus de 2018 en temps réel et non plus sur ceux de l'année précédente. Résultat : vos impôts seront directement déduits de votre salaire, qui va donc baisser.

Une usine à gaz pour les patrons

Il faudra néanmoins toujours remplir une déclaration de revenus pour prévenir d'un changement de situation ou encore pour intégrer vos crédits d'impôt. C'est l'une des interrogations principales des particuliers. Garde d'enfant, femme de ménage, travaux... Lors du passage au prélèvement à la source, le crédit d'impôt sera-t-il garanti ? Autre inquiétude des chefs d'entreprise cette fois : à partir de 2018, ils collecteront l'impôt à la place des finances publiques. Pour beaucoup, ce nouveau système est une usine à gaz.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne