Impôt à la source : les Français se préparent

France 3

Depuis le lancement de l'idée sous le quinquennat Hollande, le prélèvement à la source suscite scepticisme et inquiétude dans les PME. Les patrons dénoncent un dispositif qui va leur prendre du temps et leur coûter de l'argent.

Reporter le prélèvement à la source, Stéphane Coffin n'est pas contre. Quand il monte dans sa camionnette, ce chef d'une entreprise d'installation électrique imagine déjà les complications sur les fiches de paies. Le patron est inquiet, mais parmi les salariés, beaucoup attendent le prélèvement à la source avec impatience. L'inquiétude du patron : que ses employés viennent lui reprocher des erreurs. "Si le montant n'est pas bon, ils vont venir de fait se retourner devant le chef d'entreprise alors que nous on y sera pour rien", s'inquiète Stéphane Coffin.

La vie privée des employés menacée ?

Mais dans les bureaux de l'entreprise, tout le monde ne soutient pas la réforme. Car avec le prélèvement à la source, le patron pourra connaître la valeur de son patrimoine ou les revenus de sa compagne. Des informations qui pourraient jouer contre l'employé s'il demande une augmentation. Pour Stéphane Coffin, une impression de s'immiscer dans la vie privée de ses employés. "C'est presque du voyeurisme", déclare le chef d'entreprise. Plus qu'un simple report, ce patron espère que le prélèvement à la source ne verra finalement jamais le jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne