Immobilier : des niches fiscales menacées

FRANCE 2

Emmanuel Macron va vraisemblablement annoncer des baisses d’impôts. Mais comment les financer ? En supprimant des niches fiscales.

Critiquées par la Cour des comptes, dénoncées par l’OCDE, les niches fiscales dans l’immobilier sont dans le viseur du gouvernement. En France, il existe un mille-feuille de dispositifs censés encourager la rénovation et la construction de logements. Au total, 66 niches fiscales différentes qui coûtent 18 milliards d’euros à l’État. Dans un rapport, l’OCDE préconise de les réduire. "Les dépenses fiscales en faveur du logement sont importantes et ne bénéficient pas aux ménages à bas revenus", explique l’organisation.

Un coût important pour l’État

À titre d’exemple, la loi Pinel a profité à 89 000 ménages gagnant plus de 53 000 euros par an. Un coût de 416 millions d’euros pour l’État. Il y a trois semaines, la Cour des comptes pointait du doigt ces dispositifs. Des députés de la majorité ouvrent la porte à une réforme. "Il serait bien que les parlementaires se saisissent de la problématique de la niche fiscale dans le logement, au moins y voir plus clair pour voir comment on peut les modifier", explique ainsi Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne