Des députés veulent supprimer des niches fiscales

France 2

Le gouvernement va-t-il supprimer d'autres niches fiscales ? Deux députés de la majorité présidentielle réclament un nouveau coup de balai. Une trentaine de niches seraient concernées.

Faire le tri parmi toutes les niches fiscales qui existent. On en compte 474 en France. Beaucoup sont soit trop datées, soit redondantes avec d'autres dispositifs, soit elles n'ont même plus de bénéficiaires et surtout elles sont très difficiles à évaluer. Selon des informations du Parisien, dans un amendement déposé mercredi 14 novembre, deux députés La République en marche proposent de supprimer neuf niches fiscales dès 2019, puis d'autres progressivement. À terme, une trentaine seraient concernées.

Des niches fiscales qui coûtent cher

Les aides fiscales pour l'emploi à domicile ou la garde d'enfant ne sont pas visées, mais c'est plutôt le cas de niches fiscales très techniques, inconnues du grand public, comme par exemple les réductions d'impôts accordées aux syndicats pour des travaux de prévention des feux de forêt dans des bois classés ou encore l'exonération des primes et indemnités versées aux fonctionnaires pour une délocalisation du service. Les niches fiscales coûtent cher à l'État : plus de 100 milliards d'euros en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne