APL : les raisons de la réforme

FRANCE 3

Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a annoncé une réforme globale des aides aux logements à l'automne. Hervé Godechot est sur le plateau du France 3 pour décrypter la situation.

Qu'est-ce qui pose problème dans le système actuel ? "Selon la Cour des comptes, il coute cher et il manque d'efficacité. L'aide aux logements au total, en France, c'est 30 milliards d'euros par an. L'APL a elle seule coute 19 milliards et concentre toutes les critiques" explique Hervé Godechot du service économique.

Plusieurs solutions pour que l'APL soit plus équitable

"Pourquoi ? Parce qu'elle dépend notamment du loyer, plus il est cher plus l'aide est importante. Conséquence, elle profite d'abord aux locataires qui ont le plus de moyens. Pire encore elle fait grimper les prix. Une enquête a montré que pour 1 euro d'APL versée à un locataire, le propriétaire a tendance à augmenter le loyer en moyenne de 78 centimes, gardant finalement près des trois quarts de la subvention pour lui" poursuit le journaliste. Selon la Cour des comptes et les économistes, pour que l'APL soit plus équitable, "les parents d'étudiants pourraient devoir choisir entre l'APL et la demi-part fiscale. Le montant de L'APL pourrait ne plus dépendre du loyer du logement, mais du loyer moyen de la ville ou du quartier. Enfin on pourrait aussi fusionner toutes les aides pour réduire les frais de fonctionnement" conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne