Impôt à la source : éclairage sur les crédits d'impôt

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mi-janvier, près de 8 millions de Français vont recevoir un acompte sur leur crédit d'impôt. Une avance moyenne de 627 euros, selon Gérald Darmanin. Julien Duponchel revient sur cette information.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a annoncé, ce jeudi 10 janvier, que le gouvernement allait verser à 8,8 millions de Français pour un montant total de 5,5 milliards d'euros d'acompte du Trésor public sur leurs crédits d'impôt dans le cadre du prélèvement à la source. "Le fisc fera directement deux virements sur votre compte en banque : 60% du montant du crédit d'impôt le 15 janvier, c'est-à-dire la semaine prochaine, et le reste pendant l'été. Plus question, donc, d'attendre la fin de l'année pour le déduire de sa déclaration", a détaillé Julien Duponchel sur le plateau du 13 Heures.

Des impôts repoussés d'un an

Le journaliste ajoute : "Pour l'instant, ne changez rien. Comme les années précédentes, si vous ne passez pas par une agence pour employer votre femme de ménage ou la garde d'enfants, vous devez continuer de déclarer ses heures et son salaire net. Le prélèvement à la source pour les travailleurs non salariés ne sera mis en place qu'en 2020." Quid, alors, des impôts que devront payer les nourrices ou femmes de ménage, en 2019 ? "Ils sont seulement repoussés d'un an. Leurs impôts pour l'année 2019 devront être payés en septembre 2020".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne