Prélèvement à la source : le dispositif en questions

France 3

Le projet de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu doit passer en Conseil des ministres mercredi. Un changement qui provoque de nombreuses questions, autant chez les salariés que chez les employeurs.

C'est une petite révolution qui risque de toucher le monde du travail avec la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Dès le 1er janvier 2018, vous devriez avoir une ligne supplémentaire sur votre bulletin de salaire mensuel. Elle correspondra à l'impôt prélevé directement par votre employeur, endossant ainsi le rôle de percepteur.

L'option d'un taux neutre

Reste à savoir quel taux d'imposition sera appliqué. Le calcul exact de celui-ci nécessite une série d'informations comme votre situation personnelle, le montant des revenus de votre conjoint, votre nombre d'enfants ou la richesse de votre patrimoine. De quoi générer de nombreuses interrogations relatives à la confidentialité et au respect de la vie privée. Le salarié pourra cependant choisir d'être imposé à un taux neutre, versant ensuite le complément éventuel directement à l'administration fiscale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne