Pourquoi une augmentation des impôts locaux des retraités ?

FRANCE 2

900 000 personnes âgées sont concernées. En cause, notamment, la suppression de la demi-part des veuves et des veufs.

Régis Saphores, un retraité bordelais ne décolère pas. Sa taxe d'habitation a nettement augmenté. Entre 2014 et 2015, elle a augmenté de 30%. L'année dernière, elle était de 431 euros et elle monte à 560 euros cette année. Une mauvaise nouvelle pour cet ancien de la métallurgie, divorcé et père de trois enfants. Il touche 1 377 euros de retraite par mois et va, désormais, devoir se restreindre au quotidien. "Aujourd'hui, je fais trois crans de plus à ma ceinture", décrit Régis Saphores.

Suppression de la demi-part des veuves et des veufs

Comme lui, 900 000 personnes âgées sont concernées. Pourquoi cette hausse ? Elle s'explique par des mesures fiscales votées en 2008 qui sont effectives à partir d'aujourd'hui. Parmi elles, la demi-part des veuves et des veufs est supprimée ainsi que celle de parents isolés. 110 députés socialistes s'alarment de cette bombe fiscale. Ils ont adressé un courrier à Manuel Valls pour dénoncer l'explosion des impôts locaux. Un message entendu, Bercy a promis un dispositif dès la semaine prochaine pour neutraliser les effets de cette augmentation.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne