VIDEO. Pour Mélenchon, ouvrir un compte offshore, "c'est criminel"

Francetv info

Le leader du Front de gauche a exigé mercredi que soit publiée une liste des Français qui ont placé de l'argent dans un paradis fiscal. 

Doigt pointé, regard accusateur et verbe acerbe. Jean-Luc Mélenchon s'en est pris aux détenteurs de comptes bancaires dans des paradis fiscaux, mercredi 10 avril, lors d'un meeting à Martigues (Bouches-du-Rhône). Le leader du Front de gauche a commenté les annonces faites dans la journée par François Hollande, pour lutter contre l'exil fiscal. Selon le co-président du Parti de gauche, les mesures présidentielles sont insuffisantes. Lui exige que soit publiée la liste des "3 000 personnes" qui détiendraient un compte offshore.

"98% des fonds qui sont dans les paradis fiscaux sont issus de l'argent des trafics, de la prostitution, de drogue, d'argent fiscalement ôté à la patrie !", s'est indigné l'ex-candidat à la présidentielle. On ouvre pas un compte dans un paradis fiscal autrement qu'en étant un criminel !" Avant de faire cette proposition, Jean-Luc Mélenchon avait notamment pointé du doigt Jean-Marie Le Pen, mis en cause pour avoir ouvert un compte en Suisse en 1981.

Vous êtes à nouveau en ligne